Dessin animé Yo-kai Watch : le nouveau Pokémon ?

yo-kai-watch-dessin animé pokemon

Comme à peu près tous les parents et geeks qui se respectent j’ai entendu parlé de Yo-Kai Watch et je n’ai pu m’empêcher de regarder quelques épisodes avec mon fils histoire de me faire un avis sur ce “phénomène”.

N’ayant pas de Nintendo 3DS je ne peux pas vous parler du jeu vidéo mais je vais tenter de raccrocher les wagons avec le dessin animé. Pour vous re-situer ma situation, je suis assez éclectique niveau dessins animés, je regarde de tout et j’ai eu ma période Pokémon (largement passé depuis quelques années) et j’ai bien dû bouffer quelques dizaine (voir centaine) d’épisodes.

Dans le dessin animé Yo-Kai Watch nous suivons le jeune Nathan, jeune garçon timide cliché des dessins animés japonais. Un beau jour il se retrouve nez à nez avec un fantôme ou plutôt un Yo-Kai  du nom de Whisper qui va lui donner une montre capable de détecter et de faire apparaitre les autres Yo-Kai. Grâce à sa Yo-Kai Watch, Nathan aidé de Whisper va tenter de ramener le calme dans sa ville malmenée par de nombreux Yo-Kai tous plus gênants les uns que les autres. Avec sa Yo-Kai Watch il pourra les capturer et les convaincre de travailler avec lui pour aider les humains hantés par ces incarnations fantomatiques…

Yo-Kai Watch est un Pokémon-like à n’en pas douter !

Bien que sur le fond Yo-Kai Watch tente de se différencier de Pokémon par un environnement plus familier (en ville, avec ses amis de l’école et ses parents) on ne peut s’empêcher de faire la comparaison et pour cause :
– Il possède un objet pour capturer des “monstres”
– Il doit/veut les combattre

Alors forcément on ne peut pas dire que la série fait dans l’originalité ! Maintenant il y a quand même quelques différences fondamentales intéressantes :
– Les Yo-Kai parlent
– Ils sont l’incarnation d’êtres morts (fantômes /esprits)

Du coup, la relation entre Nathan et les Yo-Kai qu’il rencontre est bien différente que celle de Sasha dans Pokémon. En effet dans Pokémon, les créature ne parlant pas (même si elle dégagent des expressions et sentiments) on a vraiment l’impression d’avoir à faire à des combats de chiens où les Pokémon ne sont que des outils interchangeables. Dans Yo-Kai Watch les différents fantômes vont raconter leur passer d’êtres vivants ce qui les mets tout de suite sur une sorte de pied d’égalité où le jeune héro est intimidé et respecte (un peu) plus les créatures apprivoisées.

Autre point que j’apprécie, c’est le fait que Nathan évolue dans sa ville et va tout faire pour la rendre meilleur. Là où Sasha (sale petit con égoïste) ne souhaite que devenir le meilleur “dresseur”, Nathan veut juste le bonheur de ses amis, de ses parents et voisins.

Bref, Yo-Kai Watch ne brille pas par son originalité mais mérite le coup d’oeil car amène un peu de concurrence dans ce monde dominé par les Pokémon. Peut être (surement) la série nous emmènera vers des tournois et autres voyages (très classique dans les mangas) mais pour le moment je regarde cette série animée d’un oeil intrigué là où Pokémon m’a complètement lassé .

jean

jean

Papa "génération Club Do" ou papa-geek pour les intimes, je suis un papa qui se dit moderne : Je fais le ménage, la vaisselle, j’emmène le gosse à l'école et je consacre mes weekend à son éducation.

Ma passion : les mangas, les jeux-vidéo et tout ce qui est techno... j'essaie d'éduquer mon fils de façon à ce qu'il ait la chance de vivre tout ce qui a fait la joie de ma jeunesse tout en le laissant s'épanouir avec ses propres expériences...
jean