Test du jeu Yo-Kai Watch sur Nintendo 3DS : tout en bienveillance !

jeu-3ds-yo-kai-watch

Je vous disais il y a quelques temps que je n’avais pas de 3DS, c’est désormais chose faite puisque mon fils ainé en a eu une pour ses 7ans et c’est avec le jeu vidéo Yo-Kai Watch que mon petit loup va se faire les dents sur sa première console portable.

Avant toute chose, il faut bien que vous connaissiez les limites intellectuelles de votre enfant. En effet, s’agissant d’un RPG (jeu de rôle) il y a beaucoup de lecture, des quêtes, une carte où il faut savoir se repérer et des éléments stratégiques. Mais rassurez-vous Yo-Kai Watch est un sacré jeu entièrement dédié aux enfants et qui les accompagne étape par étape et c’est impressionnant !

Apprentissage des basiques dans un univers réalistes

Pour rappel, pour ceux qui ne connaissent pas l’univers de Yo-Kai Watch cela se passe dans notre monde et des fantôme appelés Yo-Kai viennent l’envahir et modifient le comportement des humains. De façon amusante et pleine de tendresse, Yo-Kai Watch essaie d’appréhender tous les éléments de la vie courante et mettant en cause des fantômes malins qui veulent nous embêter : Maman est en colère avec papa ? C’est à cause d’un Yo-Kai de la discorde ! Tu es en retard à l’école ? C’est à cause d’un Yo-Kai qui te fait plus dormir ! Tu dis des bêtises à tes copains ? C’est à cause d’un Yo-Kai farfelu… etc…

L’univers de Yo-Kai watch est attendrissant et cherche sans cesse des explications pour expliquer les mauvaises choses de la vie. Mais mieux encore, j’ai été surpris par nombre de détails dans le jeu qui vont vraiment loin quant à l’éducation des enfants.

Par exemple quand Nathan rentre chez lui, il enlève ces chaussures !!! C’est un détail mais croyez moi ça m’a marqué et mon fils aussi.
Votre personnage traverse la rue alors que le feu est rouge ? Whisper vous gronde en vous disant qu’il faut traverser au vert (du jamais vu dans un jeu !)
Nathan doit faire une mission la nuit (oui ça arrive) il doit prévenir sa maman qu’il va rentrer tard et elle lui dira de ne pas parler aux inconnus !

Bref, le nombre de petits détails de ce genre sont légion, pris séparément cela aurait pu rester anecdotique mais dans leur globalité, ce jeu rappel tout un ensemble d’information qui ramène l’enfant à la réalité et je trouve ça plutôt cool en fait !

Un Jeu de rôle classique avec un système de combat aléatoire

Ce qui peut effrayer les plus jeunes qui commencent (et qui n’ont peut être pas joué à Pokémon pour citer ce grand concurrent) c’est le côté parfois répétitif “mission-recherche-experience-bataille”, c’est le principe d’à peu près tous les RPG. Bien que Yo-Kai Watch ne demande pas un levelling intense, certains bossent donneront quelques fils à retordre à vos enfants (ou vous même).

L’autre souci est le côté stratégico-aléatoire des combats… En effet, vos Yo-Kai se battent de façon automatique et vous pouvez les aider en déclenchant des “attaques ultimes”, ces attaques se réalisent avec des petits actions aléatoires (tourner le stylet, attraper des bulles, faire un dessin). Si cela peut sembler amusant au départ, ça peut être assez barbant après plusieurs heures de jeux.

Attrapez les tous

Ne nous le cachons pas, outre l’histoire c’est surtout la collectionnite aigüe qui va motiver les plus aventuriers d’entre nous. Avec 228 Yo-Kai attraper  vous aurez besoin de plusieurs longues heures de jeux pour débloquer tous les secrets. Et soyons honnêtes, les plus jeunes n’arriverons jamais à tous les attraper car cela nécessite des astuces que seuls les sites de jeux-vidéo vous donnent dans leurs guides et astuces.

En bref, Yo-Kai Watch sur Nintendo 3DS est in vrai RPG pour enfants qui fer aussi plaisir aux papas. Plutôt bien foutu avec pleins de détails bienveillants, le jeu est riche en informations et en secrets, vos enfants auront plusieurs dizaines d’heures de jeux avant d’arriver au bout de l’aventure.

jean

jean

Papa "génération Club Do" ou papa-geek pour les intimes, je suis un papa qui se dit moderne : Je fais le ménage, la vaisselle, j’emmène le gosse à l'école et je consacre mes weekend à son éducation.

Ma passion : les mangas, les jeux-vidéo et tout ce qui est techno... j'essaie d'éduquer mon fils de façon à ce qu'il ait la chance de vivre tout ce qui a fait la joie de ma jeunesse tout en le laissant s'épanouir avec ses propres expériences...
jean
Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0