Les enfants ne jouent plus à fortnite pour jouer mais pour avoir des interactions sociales

enfant ordinateur jeux

L’autre jour mon fils a participé à sa première LAN, c’est-à-dire une session de jeux vidéo sur ordinateurs où tout le monde est présent physiquement. Ils étaient une grosse douzaine à jouer à Fortnite ou Minecraft et c’est à ce moment-là que j’ai compris que mon fils grandissait.

En effet sa façon de jouer à changée mais surtout il ne recherche plus la même chose dans les jeux… J’irai même jusqu’à dire qu’il ne cherche plus réellement à jouer. Pour prendre l’exemple de Fortnite, le jeu a pris pour lui un intérêt particulier lorsque les modes bac à sable ou créatif sont arrivés. Ces modes ont la particularité de ne plus pousser l’esprit compétitif mais plutôt l’interaction entre les joueurs et c’est exactement ce que je cherche mon préadolescent en ce moment : de l’interaction avec d’autres enfants de son âge.

Loin d’être un solitaire, il est vrai qu’il a toujours joué aux jeux vidéos qu’avec moi, son petit frère est trop jeune Christian n’est pas tous les jours que des amis viennent jouer à la maison. Il est donc sensiblement en décalage et en attente d’intégration de la part des autres enfants ou adolescents. Heureusement pour lui la plupart des enfants sont dans la même dynamique intellectuelle et utilisent les jeux vidéos comme justification pour créer un lien social. Bien évidemment je ne parle pas des fous furieux qui jouent plusieurs heures par jour et je vais vous illustrer mes propos.

Lors de cette soirée de jeux vidéo avec d’autres enfants, la première chose qu’ils ont fait c’est échanger le pseudonyme sous le regard bienveillant des parents qui préfèrent connaître les personnes avec qui ils parlent plutôt que de parler à un potentiel pédophile. Ceci étant fait, j’aurais imaginé qu’ils créeraient un match ou un championnat immédiatement mais contre toute attente ils ont passé plus d’une demi-heure à discuter dans le jeu sans vraiment “jouer”. Cela m’a franchement étonné et m’a rappelé mes vieilles parties de jeu de rôle (papier) où nous passions plus d’une heure à faire nos feuilles de personnage qui était un prétexte pour bien rigoler et discuter.

Il est vrai que je n’ai pas connu cet aspect hub social dans les jeux vidéos, j’avais les forums et les tchats mais il est clair que la plupart des jeunes n’utilisent plus ces outils pour discuter. Effectivement les jeux vidéos sont devenus des hub de rencontre et le jeu l’élément commun rapprochant ces jeunes de leur passion. Ceux qui me lisent pourraient me dire que les MMORPG tels que World of Warcraft faisaient exactement la même chose, ce n’est pas faux mais la plupart des joueurs avaient a minima 14 ans et aujourd’hui beaucoup plus. L’aspect gratuit de ces nouveaux jeux free to play est fortement attractif auprès des jeunes population.

Le problème en tant que parent est d’aborder la phase de contrôle et de surveillance vis-à-vis des relations qu’entretien son enfant sur Internet. Pour le moment je suis toujours derrière lui et je le sensibilise un maximum sur les dangers des inconnus en ligne. Je pense que nous aurons le temps d’aborder ce sujet dans 3,4 ans quand tu seras adolescent et là ça sera un petit peu moins rigolo…

jean

Papa "génération Club Do" ou papa-geek pour les intimes, je suis un papa qui se dit moderne : Je fais le ménage, la vaisselle, j’emmène le gosse à l'école et je consacre mes weekend à son éducation.

Ma passion : les mangas, les jeux-vidéo et tout ce qui est techno... j'essaie d'éduquer mon fils de façon à ce qu'il ait la chance de vivre tout ce qui a fait la joie de ma jeunesse tout en le laissant s'épanouir avec ses propres expériences...
jean