J’avais oublié…

zombie papa

Moi quand je me lève la nuit pour mon fils

Suite à la naissance de mon deuxième enfant, je redécouvre tous les “plaisirs” de la paternité…

Pas de chichi entre nous, les premières semaines sont les plus difficiles et peuvent vous faire tomber dans un méchant daddy blues qu’il serait bon de ne pas avoir avec le baby blues de la maman…
J’avais oublié (après 6ans) les péripéties des premiers jours et notamment les nuits difficiles. Je vous avouerai qu’il y a le nouveau rythme à reprendre (pour ma part se réveiller toutes les 2h) et la fatigue à gérer en plus du grand qui réclame quand même un peu d’attention (heureusement il est relativement autonome).

papa couche bebe pipi

Ceux qui ont eu des garçons savent…

J’avais oublié ce côté énigmatique du bébé qui pleure pour X raisons que vous devrez devinez (Ah il pleure comme ça alors il a faim.. !).
J’avais oublié les couches (encore ça ce n’est pas trop grave) mais surtout les jets de pipi qui vous arrosent à 3h du matin, car oui, un petit garçon quand vous lui enlevez la couche vous pisse dessus.

papa caaca couches bebe

Mettez le légende que vous voulez… moi je suis dedans

J’avais oublié ces pleurs de douleurs quand le bébé à mal au ventre et votre “quasi” inutilité (ce moment qui vous brise le coeur).
J’avais oublié tout ce bordel à se trimballer à chaque fois que tu vas quelque part.

papa valise

Gérer les bagages avec les gosses

J’avais oublié ces merdes de transats, poussettes, sièges auto qui se plient et s’installent “facilement” (LOOOOL, bon pour la poussette ça va…)
J’avais oublié que le lait en poudre ou les couches ça coûte un rein.

Mon pharmacien quand je lui raconte mes nuits

Mon pharmacien quand je lui raconte mes nuits

Bref, j’avais oublié et je me rappelle dans la douleur 😉

Mais je vous rassure j’avais aussi oublié tous les bons moment :
Ces petits sourires, la peau douce de bébé, ces moments calins… mais ça je vous en parle une prochaine fois.

Quand ma femme me demande de gérer les enfants

Quand ma femme me demande de gérer les enfants

jean

jean

Papa "génération Club Do" ou papa-geek pour les intimes, je suis un papa qui se dit moderne : Je fais le ménage, la vaisselle, j’emmène le gosse à l'école et je consacre mes weekend à son éducation.

Ma passion : les mangas, les jeux-vidéo et tout ce qui est techno... j'essaie d'éduquer mon fils de façon à ce qu'il ait la chance de vivre tout ce qui a fait la joie de ma jeunesse tout en le laissant s'épanouir avec ses propres expériences...
jean