Premier gros mot (bis) : Ta gueule

enfant-gros-mot-ta-gueule

Et c’est reparti cela faisait longtemps que je n’avais pas abordé le sujet car mon aîné est devenu suffisamment raisonnable pour ne pas répéter les gros mots qu’il entend à la télé ou dans la rue. C’est désormais autour du petit de prendre un malin plaisir à répéter à tue-tête les mauvais mots…

Le plus courant en ce moment c’est “ta gueule“… Je ne sais pas comment il a entendu lui nous dit que c’est à l’école et je pense que tout est possible même quand on a 4 ans. Ce qui est intéressant avec l’étymologie de cette insulte c’est sa signification profonde.

Une gueule en bon français c’est la bouche d’un animal carnassier. Plus généralement on parle de la gueule du chien ou de la gueule du loup et ce n’est pas une insulte c’est une partie de de leur anatomie. Du coup quand j’explique à mes enfants ce qui se passe quand on dit “ta gueule“, cela fait référence au chien qui aboie et donc on aimerait qu’elle arrête de faire du bruit. Quand vous dit “ta gueule” à un humain cela signifie que vous le mettez au niveau d’un animal qui aboie et donc il fait du bruit pour ne rien dire.

Pour en revenir à mon jeune fils il prend malin plaisir à venir vers nous assez régulièrement on nous posant cette simple question : papa maman la gueule c’est un gros mot ?

Évidemment ne lui disant que non ce n’est pas un gros mot mais il ne faut pas le dire à quelqu’un. Et bien évidemment tout est prétexte à pouvoir le répéter et s’ensuit un “d’accord papa il ne faut pas dire ta gueule, il faut dire la gueule des animaux, parce que ta gueule c’est un mauvais mot, d’ailleurs j’ai mon copain xxx qui a dit ta gueule aujourd’hui…”.
Bref vous avez compris le délire le petit est en train d’exprimer son vocabulaire et les limites de ce qu’il peut dire face à ses parents.

Le plus compliqué pour nous c’est de ne pas nous énerver mais aussi lui expliquer que c’est gênant de le dire à voix haute dans la rue. Et ça vous le savez les enfants ont du mal à accepter qu’on les contraigne encore plus sur l’expression orale.

Bref quand on est papa on essaie de bien éduquer nos enfants les gros mots font partie des phases à passer avec pédagogie

jean

Papa "génération Club Do" ou papa-geek pour les intimes, je suis un papa qui se dit moderne : Je fais le ménage, la vaisselle, j’emmène le gosse à l'école et je consacre mes weekend à son éducation.

Ma passion : les mangas, les jeux-vidéo et tout ce qui est techno... j'essaie d'éduquer mon fils de façon à ce qu'il ait la chance de vivre tout ce qui a fait la joie de ma jeunesse tout en le laissant s'épanouir avec ses propres expériences...
jean