Le retour de la mode des Rubik’s cube à l’école

mini rubik s cube

Pour tout vous dire je ne sais pas si cela a déjà été une mode et non pas un hobby marginalisé par quelques geeks qui font des records du monde à vous en dégoûter.

Les Rubik’s Cube sont il est vrai un hobby de détente et de réflexion. Pour ceux qui me connaissent pas même si je pense que tout le monde en a déjà vu au moins une fois, il s’agit d’un cube généralement découpé par tranche de 3 x 3 cubes dont les arrêtes peuvent pivoter. Particularité : chaque face possède une couleur et lorsque vous pivotez les arrêtes cela mélange complètement les petits cubes. Le but du jeu est donc de reconstituer chaque face avec les bonnes couleurs.

Vous avez probablement tous essayé de résoudre un Rubik’s Cube avec plus ou moins de difficultés et généralement la fierté d’avoir résolu une face. Mais à un moment donné vient le dégoût avec la difficulté surtout quand un camarade réussi l’exploit de résoudre le fameux puzzle.
Et pourtant il faut bien savoir qu’il existe des formules qui permettent de résoudre les Rubik’s Cube selon les positions des couleurs, c’est ce que les spécialistes  appellent les algorithmes.

Avec un bon repère dans l’espace et un apprentissage des différentes positions il est possible de résoudre un Rubik’s Cube avec plus ou moins de facilité. Vous apprenez à faire une face puis la petite couronne, la deuxième rangée, la face du haut et enfin les coins et là vient le jour fatidique où vous avez réussi votre premier Rubik’s Cube.

Pour tout vous dire c’est mon fils qui m’a parlé de cela car à l’école bon nombre de ses amis ont ramené des Rubik’s Cube. Bien qu’il existe des centaines de Rubik’s Cubes différents apportant des petites variantes de couleur ou de design tous se ressemblent plus ou moins pour un tarif à peu près de 10 € (jusqu’à 20€ sur certaines qualités) il existe même des mini Rubik’s Cube pour les transporter facilement dans votre poche.

Comme tous se ressemblent et qu’il n’y a pas forcément un aspect de collection (sans parler du coût relativement abordable de cet objet) bon nombre d’enfants commencent à rentrer dans une scène compétition de résolution de Rubik’s Cube. C’est ce qui arrive à l’école de mon fils aîné où quelques dizaines d’enfants comparent leurs techniques apprises dans des livres ou plus généralement sur YouTube.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

#mcdonalds #rubikscube coïncidence ? Je ne pense pas !

Une publication partagée par Jean / QuandOnEstPapa (@quandonestpapa) le

Dans la réalité, la quasi-totalité n’arrive à résoudre une face voir la petite couronne mais il y a toujours un ou deux malins qui arrive réellement à les résoudre et ils sont généralement considérés comme des dieux face à leurs congénères…

Pendant plusieurs semaines mon fils passait ses récréations accompagné de ses copains en train d’essayer de résoudre leur petits cubes colorés. Le soir quand il rentrait à la maison après avoir fait ses devoirs il demandait s”il pouvait chercher sur internet des méthodes pour résoudre le Rubik’s Cube (chose que nous autorisons avec ma femme car nous trouvons ce hobby plutôt saint).

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Celui-là est salement plus compliqué #rubikscube #toy

Une publication partagée par Jean / QuandOnEstPapa (@quandonestpapa) le

Et c’est un peu ça qui m’amuse en ce moment car non seulement les enfants se sont remis à une passion qui date de plusieurs dizaines d’années sans qu’il y ait de communication, de publicité ou de dessin animé autour de cet objet (d’ailleurs je ne sais pas d’où vient l’origine de ce retour dans les cours de récré) mais ça va presque à l’encontre de tout ce qu’essaient de mettre en place les fabricants de jouets : pas de collection, un aspect réflexion très poussé, zéro marketing … Et ce n’est pas la première fois que ça arrive puisque souvenez-vous l’année dernière c’était la mode des Hand spinner que les fabricants de jouets ont complètement loupés et a été principalement exploité par les fabricants chinois qui fournissent les différents marchés et sur tous les sites de ventes en ligne.

La mode dans les cours de récréation n’est pas une science exacte, on peut promouvoir, on peut inciter, mais finalement ce sont les enfants qui décident de ce qu’ils veulent faire et ils nous montrent surtout que le bouche-à-oreille a encore de beaux jours devant lui.

jean

Papa "génération Club Do" ou papa-geek pour les intimes, je suis un papa qui se dit moderne : Je fais le ménage, la vaisselle, j’emmène le gosse à l'école et je consacre mes weekend à son éducation.

Ma passion : les mangas, les jeux-vidéo et tout ce qui est techno... j'essaie d'éduquer mon fils de façon à ce qu'il ait la chance de vivre tout ce qui a fait la joie de ma jeunesse tout en le laissant s'épanouir avec ses propres expériences...
jean