Cartes à jouer et collectionner : Magic l’assemblée

partie-magic-l'assemblee

Magic Magic Magic lors de mon introduction aux jeu de cartes à collectionner j’ai plutôt bien introduit la façon dont j’ai découvert celles-ci car il faut dire quelle époque c’était un des rares jeux qui été commercialisé en masse et que l’on trouve et même chez les marchands de journaux.

Après diverses tentatives de renouer avec le jeu sans parler d’une tentative avortée d’une version sur PC sur laquelle j’ai approximativement jouer 7 minutes tellement c’était laid, je me retrouve à nouveau en possession de cartes avec lesquels initié mon fils aîné de 8 ans.

Contrairement carte Pokémon les cartes Magic ne disposent pas d’un support médiatique tel qu’une série animée, une bande dessinée ou des jeux vidéo (tout du moins pas encore) qui lui permet d’avoir une certaine renommée. La plupart du temps tout se passe par le bouche-à-oreille, on pourrait encore aujourd’hui en douter mais en 2018 cela fonctionne !
Plus étonnant encore le jeu n’est pas tant distribué que ça car on ne le retrouve pas dans des jouets club ou autre ToysRUs, plus du tout chez les marchands de journaux et encore quelques fois à la FNAC… Se pose donc la question où vais-je noter mes cartes Magic ?
Pour cela il faudra retourner vers les traditionnels vendeur de jeux de société au sens large du terme soit des centaines de distributeurs en France.

contenu-pack-deck-cartes-magic-l-assemblee

Contenu d’un deck à l’achat

À ce moment de l’article vous devez vous dire “mais pourquoi il nous parle de ça alors qu’on veut savoir comment les enfants vont appréhender le jeu ?”
Et bien tout simplement pour une raison complexe à appréhender en 2018 qui est : il est quasiment impossible d’apprendre à jouer au Magic tout seul ! Il faut être initié par d’une façon ou d’une autre… C’est un jeu communautaire et qui encourage les rencontres physiques… Quand je reviens à mon histoire de distribution pour acheter des cartes, il faut savoir que la plupart de ces boutiques indépendantes organisent des soirées ou des après-midi pour apprendre à jouer ou pour faire des compétitions et ainsi rencontrer d’autres joueurs. Une fois que vous aurez compris ça vous aurez compris l’esprit Magic l’Assemblée !

Ceci étant dit on peut attaquer le cœur du sujet : tout d’abord la découverte des cartes par mon fils car il faut dire que les thèmes sont divers et variés, et changent à chaque édition. Bien que les cartes soient toutes compatibles les unes avec les autres vous pourrez avoir un mélange des genres assez impressionnant avec un univers moyenâgeux, futuriste, science-fiction, des humains, des elfes, des pirates, un Minotaure, le tout saupoudré de magiciens… Amusant ou confusant (oui je sais il n’existe pas ce mot) je vous laisserai juger mais mon fils a trouvé ça très bizarre.

Les visuels des cartes sont magnifiques mais forcément sont beaucoup plus sérieux que des cartes Pokémon en tant qu’adulte vous comprendrez forcément le côté à collectionner des cartes Magic mais vos enfants peuvent-être partiellement rebutés par tant de sérieux.

Venons-en au jeu en lui-même, celui-ci est complexe à appréhender pour deux raisons : la première est qu’il est rythmé par des phases de jeu assez strictes puisque certaines cartes où certaines actions ne peuvent être jouées que durant ces phase précises. Comme il y a énormément de cartes et que depuis 10 ans beaucoup de nouveaux effets sont venus s’ajouter, cela devient presque obsessionnel de la part des joueurs qui connaissent par cœur les règles d’interdire ou pas telle action à tel moment du jeu… D’ailleurs la plupart des débats tournent autour du fait 15 joueurs a le droit ou pas de réaliser telle ou telle action.

Sans cet élément là, le jeu est “entre guillemets” assez simple… Vos cartes ont besoin de terrains pour être posées une fois (sauf contre-indication) il faudra attendre le prochain tour pour les engager et attaquer l’adversaire. La grosse différence avec Pokémon par exemple c’est que vous attaquez l’adversaire mais vous ne choisissez pas les cartes que vous avez spécifiquement attaquées. C’est le joueur adverse qui réfléchit à sa défense et au meilleur moyen de vous contrer. Mettre des créatures en défense, utiliser différentes pouvoirs ou tout simplement prendre les points de dégâts sur sa propre vie car oui dans Magic le joueur et un personnage qui possède des points de vie le but étant de tuer l’adversaire.

Un autre petit point qui peut chagriner les novices c’est l’utilisation de token pour compter les points de vie ou tout simplement faire apparaître des créatures. En effet parmi les nombreux pouvoirs qui existent dans le jeu certaines cartes font apparaître d’autres créatures or pour les matérialiser il faut bien quelque chose… La plupart des joueurs utiliseront communément des dès mais il est également possible d’acheter les cartes correspondantes… Cela signifie que le jeu ne se suffit pas en lui-même et qu’il faut toujours acheter plus pour compléter ou améliorer son deck. On est bien d’accord que c’est le principe même des jeux de cartes à collectionner mais quand il faut acheter autre chose que des cartes et que cela n’est pas fourni dans le paquet de base ça me chagrine. C’est un peu comme si on vous vendait un jeu de petits chevaux mais sans les dés.

S’il y a bien un point positif du jeu de cartes Magic l’Assemblée c’est la richesse des parties car globalement aucune ne se ressemble et chaque nouvelle carte a un impact sur la façon dont vous jouerez. Pareillement les 5 couleurs qui existent peuvent-être jouées séparément en monocolore ou de façon mixte sachant que chaque couleur est un type de jeu différent.

Quand on n’est papa on a toujours envie de refaire vivre les moments qui nous ont fait plaisir à nos enfants. Aller aux mêmes endroits, regarder les mêmes films ou simplement jouer aux mêmes jeux. Mais force est de constater qu’il faut parfois être patient pour Magic l’Assemblée 8 ans est un peu trop jeune, il y a un peu trop de règles strictes, trop de pouvoirs différents… Alors on peut jouer de façon très simplifiée sans forcément respecter les différentes phases mais cela lui donnera de mauvais réflexes notamment le jour où il jouera avec d’autres enfants.

J’ai voulu aller un peu trop vite et je pense que le bon moment pour apprendre à jouer à Magic l’Assemblée c’est vers 11 ans… Pour le moment mon fils n’a accroché ni le design ni le rythme du jeu bien que certains pouvoirs des cartes l’amusent… Rendez-vous dans 3 ans pour un prochain test.

jean

jean

Papa "génération Club Do" ou papa-geek pour les intimes, je suis un papa qui se dit moderne : Je fais le ménage, la vaisselle, j’emmène le gosse à l'école et je consacre mes weekend à son éducation.

Ma passion : les mangas, les jeux-vidéo et tout ce qui est techno... j'essaie d'éduquer mon fils de façon à ce qu'il ait la chance de vivre tout ce qui a fait la joie de ma jeunesse tout en le laissant s'épanouir avec ses propres expériences...
jean

Les derniers articles par jean (tout voir)