La peur de ma vie : perdre son enfant dans un centre commercial

papa-en-panique

J’ai un peu attendu pour vous partager cette histoire, d’une part car j’en ai honte mais aussi parce que l’actualité de ces derniers temps impose une certaine forme de relativisme quand on voit ce qui arrive à certains gamins.

Cet été, il m’est arrivé quelque chose que je redoutais depuis la naissance de mes enfants et ce n’est pas faute de faire attention chaque minutes, chaque secondes quand je suis avec eux : j’ai perdu mon fils ainé dans un centre commercial. C’est aussi un de mes rare moment de faiblesse, peut être le plus important de ma vie jusqu’à maintenant… Si je vous en parle c’est parce que je pense que s’il y a bien une chose pour laquelle on a le droit d’avoir peur : c’est ces enfants !

S’il y a bien une peur qui je pense est commune à la quasi totalité des parents c’est de perdre son enfant et d’imaginer le pire…

Pour la petite histoire, nous étions tous les quatre au restaurant dans le sud de la France. Situé dans un centre commercial que je ne connais pas, nous avions décidé de faire une petit halte avant de reprendre le train pour rentrer sur Paris.

bébé était agité (comme souvent) et ma femme a donc proposé de le prendre et de se balader dans le centre commercial afin que mon grand et moi-même puissions finir nos desserts. Une fois finis, j’indique à mon fils de me suivre pour partir. Je prends avec moi la chaise pour bébé du restaurant que je remets dans l’entrée où je l’avais trouvé.

Je me retourne (4 secondes montre en main) mon fils n’est plus là !

Je regarde à gauche à droite (sans trop de stress pour le moment), je  ne le vois pas.
Bon ! Il est où ? Je regarde plus loin… j’avance vers l’entrée du restaurant au cas où il aurait décidé de m’attendre devant.. Non toujours rien…

Mon coeur commence à s’accélérer, je cours un peu à droite à gauche, je regarde dans les toilettes… RIEN !

Mais MERDE il était juste à côté de moi…

Une grosse vague de stress commence à s’emparer de moi…

je commence à crier son nom

Quelques personnes se retournent mais toujours pas mon fils en vue… Je crois une fois, deux fois…

Là je vous avoue je commence franchement à paniquer, des images horribles me viennent en tête…

Je HURLE son nom comme un fou dans tout le restaurant

Plus de retenu, seul retrouver mon fils compte, je hurle, je cours, je saute… Là plusieurs personnes se lèvent et viennent me voir, plusieurs appellent le gamin et cherchent.
Une dame me demande comment il est habillé… mais à cet instant la panique et le stress me font tout oublié… “je ne sais pas” dis-je ma voix tremblante en train de hurler et de regarder partout.

J’appelle ma femme en espérant dans un ultime espoir qu’il soit avec elle… “Non” me dit elle en paniquant elle aussi.
Elle arrive quelques secondes après… elle aussi en état de stress.

Un vigile arrive la radio à la main et demande à fermer toutes les grilles du centre (presque rassurant).
Au moment où il allait faire son appel, j’aperçois comme de rien mon fils… en train de débarrasser son assiette…

Il était revenu à table… (comment ne l’ai-je pas vu ?!)

Je cours, je bouscule 2 personnes… je l’attrape dans mes bras les yeux humide.

Il ne s’est rendu compte de RIEN mais DE RIEN !!! Il s’est passé 8 peut être 10 minutes entre le moment où je me suis levé de table avec lui…

Mais tu ne m’as pas entendu j’ai hurlé ton nom !!!! Tout le monde te cherche (et personne ne te voit)

Non, il était dans sa lune… La micro seconde de colère a laissée place à un écroulement…

Si quelqu’un a déjà eu un pic d’adrénaline et de panique extrême imaginez votre corps qui lâche, vous ne marchez plus, vous ne contrôlez plus vos mouvement…
Je demande à ma femme de venir rapidement (elle est forte et n’a heureusement pas tout vécu depuis le début) car je n’arrive plus à marcher ni à la suivre dans le centre commercial.
Je demande à mon fils de venir près de moi, et je tombe à genoux en larme… Larme de joie, larme incontrôlables… Toutes les images de ces 15 dernières minutes repassent en boucle en imaginant ce qui aurait pu lui arriver et ce qui est malheureusement arrivé à plusieurs enfants…

Cet instant de faiblesse paternelle, mon fils s’en souvient, il s’en souviendra probablement toute sa vie, voir son père pleurer, son père avoir eu la plus grande peur de sa vie, son père pas aussi fort et sûr de lui que d’habitude, son père… humain !

Deux mois après ces évènements j’y pense encore, j’en fais des cauchemars l’actualité n’aidant pas), de temps en temps mon fils m’en reparle et chaque jour je remercie tout ce que je peux de l’avoir retrouvé sain et sauf…

Pour certains d’entre vous cette histoire peu sembler désuète et sans intérêt (un parent qui perd son gosse 10 minutes… bof ça arrive tous les jours) mais ce n’est que lorsque l’on vit ce moment que l’on réalise tout le stress et l’attention que mérite un enfant.

Je ne vais pas jouer les paranoïaques (bien que cette histoire me fait être encore plus prudent que d’habitude) mais j’ai du mal à comprendre comment font certains parents pour laisser des enfants de 7 ans aller totalement seuls à l’école ou les laisser aller à l’autre bout d’un parc sans aucune visibilité (je retrouve régulièrement des gamins en pleur cherchant leur parents)…

Mes enfants sont ma vie, si c’était déjà le cas inconsciemment je peux vous dire que cette expérience me l’a fait graver dans les tripes…

jean

jean

Papa "génération Club Do" ou papa-geek pour les intimes, je suis un papa qui se dit moderne : Je fais le ménage, la vaisselle, j’emmène le gosse à l'école et je consacre mes weekend à son éducation.

Ma passion : les mangas, les jeux-vidéo et tout ce qui est techno... j'essaie d'éduquer mon fils de façon à ce qu'il ait la chance de vivre tout ce qui a fait la joie de ma jeunesse tout en le laissant s'épanouir avec ses propres expériences...
jean