Premier Laser Quest avec mon fils

enfant-laser-quest

Je vous racontai il y a peu ma découverte du SpeedPark, un lieu où l’on retrouve Karting, Bowling, et Laser Quest. Après avoir testé le Karting (ou plutôt après fait tester le karting à mon fils ainé puisque les courses sont réservées soit aux adultes soit aux jeunes) je me suis dit que j’en chainerai avec le Laser Quest (tant qu’à faire).

Pour le coup, pas trop besoin de le motiver quand tu lui annonces la couleur : des pistolets laser avec papa dans un labyrinthe pour battre l’équipe adverse, t’inquiète que le gamin il a pas attendu deux secondes pour enfiler son gilet !

Arrivé devant l’accueil, sa motivation décroît légèrement :

Papa y a beaucoup de grands aussi

Oui la partie était mixte (tous âges), sachant qu’il existe aussi des parties réservées aux plus jeunes ou qu’aux adultes, mais là je voulais vraiment profiter de ce moment avec lui (et aussi ne pas le laisser seul dans une ambiance, mine de rien, chaotiques et physique dans un endroit sombre ponctuer de laser et de musique techno (qu’il n’a d’ailleurs pas aimé… j’y reviens après).

Avant de rentrer sur le terrain, l’animateur expliquer les règles de jeu et de sécurité (comme toujours) : ne pas courir, ne pas taper, où viser, fair-play etc…

Mon grand enfile son gilet de laser quest presque trop grand pour lui (tailles uniques réglables) et tient ce gros pistolet laser.
Il appréhende mais à quand même hâte… On est lâché dans l’arène ! Le petit reste accroché à moi (normal) mais comprend très vite les règles du jeu. Malheureusement il devient une proie assez facile par quelques plus grands un peu débile.

1 fois, 2 fois, 3 fois … ce “grand” qui devait avoir 12 ou 13 ans commence à me chauffer car il suit mon fils juste pour faire du score.
Je finis par me mettre en face de lui et reste planter là sans fuir. Il tire plusieurs fois sur moi …

C’est bon, tu t’es bien défoulé ? On peut continuer à jouer normalement ?

Le gamin arrogant me répond “rooohh c’est bon” et s’en vas enfin ailleurs… je n’ai pas aimé cette attitude mais bon, je connais bien, il y a toujours ce type de joueur (il faut juste savoir comment les remettre en place).

enfant-laser-quest-2

Le reste de la partie se déroule normalement, mon fils s’amuse, touche quelques personnes… Mais au bout d’un moment il me fait remarquer que la musique a changée et est vraiment très forte (c’est vrai). Puis quelques instants après le partie se termine “enfin me dit-il”.

– Ah ! N’as tu pas aimé le jeu mon chéri ?
– Si me répond-t-il mais la musique était trop forte

Et oui chers parents, bien que d’apparence le Laser Quest soit très jovial, il ne faut pas oublier que c’est une compétition qui est également ambiancée par de la musique forte et des stroboscopes un peu partout. Mine de rien cela peut être assez impressionnant pour les plus jeunes. Concernant la compétition, jouer en famille est un vrai plaisir et si les enfants arrivent à jouer en équipe c’est génial (des parties anniversaires peuvent être organisées) mais quand il y a des plus grands cela peut devenir problématique car les différences de mentalités se font sentir sur l’ambiance.

En bref, quand on est papa on essaie de faire plaisir à ses enfants et de se faire plaisir mais ce n’est pas toujours évident car on ne se rend pas toujours compte des éléments qui pourraient perturber une sortie que nous ne percevons pas de la même façon que nos enfants.

jean

jean

Papa "génération Club Do" ou papa-geek pour les intimes, je suis un papa qui se dit moderne : Je fais le ménage, la vaisselle, j’emmène le gosse à l'école et je consacre mes weekend à son éducation.

Ma passion : les mangas, les jeux-vidéo et tout ce qui est techno... j'essaie d'éduquer mon fils de façon à ce qu'il ait la chance de vivre tout ce qui a fait la joie de ma jeunesse tout en le laissant s'épanouir avec ses propres expériences...
jean

Les derniers articles par jean (tout voir)

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0