Chasseurs de Trolls : Quand Guillermo Del Toro s’occupe de nos enfants sur Netflix

chasseurs-de-trolls-dessin-anime-netflix-dreamworks

Il est assez rare de trouver des séries animées qui plaisent autant aux parents qu’aux enfants. Parfois trop enfantins, sans intérêts, moches ou sans originalités, les dessins animés sont de plus en plus boudés car nous parents avons l’expérience et avons déjà vu beaucoup de choses. Rares sont donc les nouveautés qui captent notre attention sans être écœuré par le 2000ème épisode de Tchoupi.

Heureusement quand les enfants grandissent les goûts s’affirment et on peut se permettre de regarder des créations plus matures voir originales.

C’est donc avec un immense plaisir que j’ai découvert la nouvelle série Dreamworks diffusée sur Netflix : Chasseurs de Trolls.

Petite particularité qui n’a pas échappé à votre serviteur, Chasseurs de Trolls a été créé par Guillermo Del Toro ce qui est pour moi un signe de qualité… Mais voyons comment se présente cette création « originale ».

Série d’animation en images de synthèse Chasseurs de Trolls nous raconte les aventures de Jimmy du Lac qui trouve un jour un médaillon lui permettant d’invoquer l’armure de Merlin du chasseur de trolls. Accompagné de ses amis Toby et Claire, il va faire la découverte d’un monde parallèle rempli de diverses créature dont des trolls qui se livrent une guerre acharnée et dont le médaillon est la clé.

Seul problème pour Jimmy, il est humain et manque de confiance en lui…

Chasseurs de Trolls est un hommage à la fantasy moderne avec tout son lot de clichés et d’éléments qui font qu’on aime ce type de séries : les méchants qui deviennent gentils et vice versa, les amis inutiles qui se découvrent des compétences, le héros qui se surpasse et un monde fantastique rempli d’objets magiques.
Bien évidemment il y a le/les gros méchants très loin d’être bêtes bien au contraire, c’est bien là la vision de Del Toro qui va jongler entre les clichés des gros monstres et des monstres intérieurs, des infiltrations ou des faux-amis.

Bien que le début soit très classique, la première saison composée de 23 épisodes est surprend par l’évolution des objectifs des personnages et l’apparition de nouvelles têtes. L’univers à priori composé uniquement de trolls se révèle beaucoup plus riche que prévu et permet de ne pas se lasser et de rentrer dans un rythme trop classique.

Chasseurs de Trolls est très bien réalisé, l’animation est propre sans forcément se démarquer (du niveau de Dragons les cavaliers de beurk). Néanmoins l’ambiance fantasy/fantastique en font une série réellement originale et dont le scénario s’enrichit à chaque épisode. Si Guillermo Del Toro voulait prouver qu’il pouvait écrire pour les enfants c’est réussit ! Bonus ça plaira aussi aux parents qui se laisseront surprendre par un dessin animé rythmé, drôle, avec de l’action et qui aborde toute une multitude de problèmes (de jeunes 😉 ).

Notez que la VF est réellement bonne et très bien adaptée avec un choix de doublage vocal d’une grande qualité.

jean

jean

Papa "génération Club Do" ou papa-geek pour les intimes, je suis un papa qui se dit moderne : Je fais le ménage, la vaisselle, j’emmène le gosse à l'école et je consacre mes weekend à son éducation.

Ma passion : les mangas, les jeux-vidéo et tout ce qui est techno... j'essaie d'éduquer mon fils de façon à ce qu'il ait la chance de vivre tout ce qui a fait la joie de ma jeunesse tout en le laissant s'épanouir avec ses propres expériences...
jean