Laisser bébé pleurer en fera un psychopathe !

bebe-pleure-psychopathe-sentiment

Voilà une question qu’on se pose souvent en tant que parent : faut-il laisser pleurer son bébé ? (Car oui parfois tu satures !)

Il y a globalement deux grandes catégories de parents :

Il y a ceux qui laissent chialer leurs gosses des heures quand ils les ont mis au lit (et qui pesteront quand ils devront bouger leur cul du canapé parce que… merde un bébé ça pleure !).

De l’autre côté, il y a les parents paniqués qui se précipiteront au moindre cri/bruit et le prendront dans les bras quoi qu’il arrive.

Alors bien sûr, vous me direz à peu près tous que vous vous situez au milieu, vous ne vous précipitez pas mais vous ne laissez pas non plus votre bébé pleurer 1h.
Et bien sachez que plusieurs études en neuroscience ont démontré que laisse votre enfant pleurer trop longtemps (plus de 15minutes) trop régulièrement en ferait un psychopathe !
Alors quand j’utilise le terme psychopathe, je ne parle pas des tueurs mais de l’état mental d’une personne qui se déconnecte de tout sentiment et qui n’exprime pas ou peu d’émotions sauf liées à la douleur…

Ça vous la coupe hein ? (je pense à 2,3 potes qui abusent un peu en laissant leurs enfants pleurer 45minutes dans leur lit… ils se reconnaitront).
D’ailleurs si je puis faire un aparté, ces mêmes parents sont d’ailleurs eux-mêmes émotionnellement défaillants avec leurs enfants … Bref ça c’est un autre sujet…

Pour en revenir au fait de laisser ses enfants pleurer, le docteur Catherine Gueguen (qui a écrit une série de livres sur le thème des neurosciences) explique qu’un enfant devient léthargique quand les parents ont pris l’habitude de ne jamais répondre à ses pleurs.

L’enfant finit par se déconnecter de tout sentiment qu’il pourrait avoir et n’exprimera plus aucune émotion. Il ne pleurera seulement s’il a mal quelque part, sinon il n’exprimera plus rien… donc un psychopathe dans sa définition médicale.

Le pire étant que les proches (parents, amis, familles) répercutent cette erreur sans en connaître les conséquences. Même les professionnels de la santé (notamment les pédiatres) encouragent les parents au « dressage du sommeil », c’est à dire laisser pleurer leurs enfants et à ne pas céder aux caprices.
Vous l’aurez compris, quand on est papa on essaie de faire au mieux, on écoute tout le monde, on teste, on échoue, on réussit… Mais le plus important étant de garder ses enfants en bonne santé physique et mentale !

jean

jean

Papa "génération Club Do" ou papa-geek pour les intimes, je suis un papa qui se dit moderne : Je fais le ménage, la vaisselle, j’emmène le gosse à l'école et je consacre mes weekend à son éducation.

Ma passion : les mangas, les jeux-vidéo et tout ce qui est techno... j'essaie d'éduquer mon fils de façon à ce qu'il ait la chance de vivre tout ce qui a fait la joie de ma jeunesse tout en le laissant s'épanouir avec ses propres expériences...
jean