Grand frère et crise de jalousie

grand frere jaloux

Depuis la naissance du petit deuxième, notre grand de 6 ans n’avait pas montré un seul signe de jalousie. Tout au contraire, il s’était toujours montré affectueux et toujours demandeur pour aider à s’occuper de son petit frère… jusqu’à hier…

C’est un peu tombé d’un coup sans que ma femme ou moi ne nous y attendions.
En rentrant de l’école, notre grand garçon va voir sa mère, éclate en sanglot et lui dit :

Je sais que tu préfère bébé à moi

Hardcore me direz-vous !

Je vous avoue, qu’on avait imaginé plusieurs scénarios et surtout quelques signes précurseurs mais rien ne nous avait préparé à une annonce aussi franche sans signe avant coureur.

Pour être honnête plusieurs facteurs ont joué et qui sont en parti de ma faute…

Tout d’abord, je suis rentré beaucoup plus tard du travail ces derniers jours. La fatigue + le stress n’ont pas favorisé ma “bonne humeur” de fin de journée et le fait de m’occuper avec plaisir de mes enfants. Forcément le petit a des besoins que je ne peux ignorer (manger, doucher, changer…) alors que le grand est relativement autonome…

Ajoutez à ça le manque de sommeil dû au nain et vous avez une équation détonante.
Du coup, tous ces éléments ont selon moi favorisé un sentiment de délaissement (involontaire évidemment).
En en parlant autour de moi, la plupart des parents semblent être au fait de ce type de situation mais c’est toujours “délicat” à gérer.
Généralement cela est plus commun quand les enfants ont moins d’écart d’âge et commencent à se chamailler

freres jalousie

Finalement la seule et bonne solution est de se reposer pour reprendre des forces afin de pouvoir s’occuper du grand via moultes activités.

Ça c’est côté du papa..

Car côté maman c’est un chouilla plus compliqué…

Puisque madame allaite, il y a forcément une proximité physique plus importante.
Le grand est même jusqu’à aller demander d’essayer de téter sa mère (un peu dur à 6ans… on n’est pas de le Trône de fer).

Là aussi la maman doit beaucoup plus s’impliquer dans les activités “ludiques” du grand, ce qui est loin d’être évident quand on a un bébé qui est très pot de colle et réclame beaucoup d’attention.

jean

jean

Papa "génération Club Do" ou papa-geek pour les intimes, je suis un papa qui se dit moderne : Je fais le ménage, la vaisselle, j’emmène le gosse à l'école et je consacre mes weekend à son éducation.

Ma passion : les mangas, les jeux-vidéo et tout ce qui est techno... j'essaie d'éduquer mon fils de façon à ce qu'il ait la chance de vivre tout ce qui a fait la joie de ma jeunesse tout en le laissant s'épanouir avec ses propres expériences...
jean