The Mandalorian du vrai Starwars pour la famille

the madalorian bébé yoda starwars

Starwars est partout, entre les films et les jouets il est clair que vous ne pouvez pas être passé à côté ni vos enfants d’ailleurs. En revanche on peut encore se poser légitimement la question si Starwars est encore adapté aux plus jeunes puisque la dernière trilogie a réellement complexifiée l’intrigue et pour ne pas dire dégoûté pas mal de monde.
Mon fils de 10 ans totalement lâché et ne veut même pas voir le dernier film (pour vous dire). En revanche il y a une petite série actuellement disponible sur Disney+ qui fait le bonheur de toute la famille et des fans : The Mandalorian.

Alors oui, je vous arrête de suite, la série n’est pas encore disponible officiellement en France, disons que Disney a clairement raté son lancement là-dessus d’autant plus que si vous y accédez d’un VPN tout est disponible en Français-Français donc c’est incompréhensible.
Bref, je passerai le fait de comment regarder cette série pour me concentrer sur ce qu’elle est et représente sans pour autant tout vous spoiler (si spoil il y a, tellement le scénario n’avance pas).

Une réalisation léchée avec des décors splendides

Ce qui marque dès les premières minute c’est la qualité de la réalisation, des effets spéciaux discrets, des masques à l’ancienne et une caméra fluide qui n’hache pas les actions comme dans les derniers combats des films.

Du fan service en veux -tu en voilà… mais avec parcimonie

Les fans seront comblés car sans être poussifs les clins d’oeils sont légers et permettes aux fans de se situer dans l’univers et de retrouver une petite dose de nostalgie. John Favreau (Iron Man) réalise ici un couplé gagnant en apportant quelques nouveautés sur un univers étendu tout en satisfaisant les fans sur les valeurs auxquelles ils tiennent.

Maniquéen mais pas trop, simple à suivre pour les plus jeunes.
Tout en restant dans une violence acceptable dans un univers de science-fiction, les personnages sont tout de suite identifiables, les méchants sont méchants et les gentils sont gentils. Bon je dis ça mais le premier épisode sèment le doute sur le personnage principale de « Mando » jusqu’à l’arrivée de bébé Yoda.

Bébé Yoda tu ne pourras pas éviter

C’est la nouvelle coqueluche du web, sans avoir besoin de vous spoiler car on le voit partout, il y a effectivement un bébé Yoda dans cette série dont la choupitude et l’énigme autour de son existence pousse les fans à vouloirs en savoir plus.
Mais sans parler des adultes qui ont carrément accroché au concept ce sont les enfants (coucou Disney) qui retrouvent un élément de référence auquel ils peuvent se raccrocher (coucou Jar-Jar).

Un scénario… un peu mou qui ne va nulle part (pour le moment)

Contrairement aux grandes séries Netflix ou HBO, The mandalorian a presque des épisodes indépendants (23-30min). C’est assez nouveau dans ce type de diffusion où les producteurs cherchent plutôt à pousser à la surconsommation d’épisodes. Le problème c’est que l’on ne voit pas trop où ça va et quels sont les objectifs du personnage principal (un chasseur de prime). Néanmoins, cela suffit presque à en faire une série familiale de science-fiction (genre quasiment inexistant) que je peux regarder avec mon fils de 10 ans.

Bref, si vous pensiez que nos enfants découvriraient Starwars au travers des derniers films c’est peut-être une erreur, les séries et dessins animés à venir sont peut-être in fine la voie de la rédemption.

jean

Papa "génération Club Do" ou papa-geek pour les intimes, je suis un papa qui se dit moderne : Je fais le ménage, la vaisselle, j’emmène le gosse à l'école et je consacre mes weekend à son éducation.

Ma passion : les mangas, les jeux-vidéo et tout ce qui est techno... j'essaie d'éduquer mon fils de façon à ce qu'il ait la chance de vivre tout ce qui a fait la joie de ma jeunesse tout en le laissant s'épanouir avec ses propres expériences...
jean