Avis sur les Playmobil Ghostbusters (SOS Fantômes)

Playmobil-ghostbusters-2

On en a beaucoup parlé ces derniers mois, Playmobil va jouer le jeu des licences en commençant avec la sorties de plusieurs sets de jeux Ghostbusters.

On sait depuis presque un an que Playmobil va sortir plusieurs boites de jeux basées sur des licences : Ghostbusters donc mais aussi Dragons en septembre 2017 (issu de la licences de Dreamworks) mais aussi Retour vers le futur et Doctor Who (non planifiés pour le moment).

Force est de constater avec cette première licence que Playmobil essaie plus de jouer sur la carte de retro et la fibre parentale que sur les vraies envies des enfants car… soyons honnêtes, c’est surtout toi le papa fan de culture Pop des années 80-90 qui va vouloir acheter ce jouet à ton enfant.

Bah oui, disons le clairement, à moins que comme moi tu sois un excellent papa qui essaie d’inculquer un minimum de culture cinématographique à tes enfants en leur ayant montré Ghostbusters 1, ta progéniture n’a probablement jamais entendue parlée de SOS fantômes (aller, peut être le remake avec les filles et encore…).

Alors cher papa, qu’est-ce que ça donne les Playmobil Ghostbusters ?

Faute de sous et parce que je voulais d’abord tester avant d’en prendre plus, j’ai acheté la boite contenant les deux chiens de l’enfer, Dana et Veckman pour 17 Euros.

Parlons tout d’abord du prix

La plupart de la collection est étonnamment abordable (vous allez comprend pourquoi après) quand je vois que la plupart des boites débutent à 30 Euros sans licence, on se dit qu’ici c’est une très bonne opportunité.

Même les autres sets ne partent pas dans des prix excessifs comme la voiture à 39 Euros (bien que la caserne à 69 Euros (et qui est très grande !) chez Playmobil on a l’habitude de tarifs un peu plus violent… Mais surtout on comparera forcément au concurrent Lego qui propose aussi la licence Ghostbusters.

C’est là où il faut savoir ce que l’on achète puisque les Lego sont bien évidemment beaucoup plus cher (la même voiture étant à 59 Euros mais c’est des centaines de pièces… donc pas le même objet en réalité). Donc à vous de voir ce que vous souhaitez vraiment : un objet de collection à monter ou un jouet pour vos enfants.

Accessoires et personnages

Playmobil-ghostbusters-venckman

La différence de prix avec les boites traditionnelles va s’expliquer par le fait qu’il y ait franchement moins d’accessoires et la personnalisation des personnages est fortement limitée de part l’univers Playmobil qui veut garder plus ou moins les mêmes têtes de personnages.

Dans la boite que j’ai achetée, Veckman a son fusil à protons, un détecteur d’ectoplasme et la boite attrape fantômes… C’est tout… Le personnage en lui-même ressemble à … n’importe quel personnage Playmobil (excepté son costume).

Playmobil-ghostbusters

Il y a un peu plus d’efforts sur Dana qui a son petit maquillage de cerbère de la porte.
Les deux chiens de l’enfer eux sont très respectueux du films et sont uniques dans leur style.

Ce qui est dommage, c’est qu’avec la gamme Playmobil Force 4, on nous avait habitué à avoir la possibilité de plus de diversité (yeux, cheveux, traits du visage) cela aurait permis aux personnages de beaucoup plus ressembler à leurs homologues du film.

Globalement ces Playmobil Ghostbusters sont de très bonne facture, classique à la marque, ils s’intègrent même très bien avec les autres univers (ceci expliquer aussi ces choix esthétiques). Si vous voulez faire intervenir les chasseurs de fantômes dans une école Playmobil ou une petite maison ça passe bien.
Le rapport qualité-prix vous forcera certainement la main, d’autant plus si vous êtes un fan nostalgique, vous n’hésiterez pas longtemps à l’offrir à vos enfants. Car oui, à l’inverse des équivalent Lego, il s’agit réellement de jouets solides nullement destinés à êtres mis sur votre cheminée loin de votre fils de 7ans (Alex si tu me lis).

 

jean

jean

Papa "génération Club Do" ou papa-geek pour les intimes, je suis un papa qui se dit moderne : Je fais le ménage, la vaisselle, j’emmène le gosse à l'école et je consacre mes weekend à son éducation.

Ma passion : les mangas, les jeux-vidéo et tout ce qui est techno... j'essaie d'éduquer mon fils de façon à ce qu'il ait la chance de vivre tout ce qui a fait la joie de ma jeunesse tout en le laissant s'épanouir avec ses propres expériences...
jean