La maman aveugle de la Cité des Sciences

maman-aveugle

J’ai cet article en brouillon depuis plusieurs semaines et je ne savais pas trop comment partager cette impression / rencontre. Le plus simple est finalement de vous décrire tel quelle ma journée à la Cité des sciences avec mon fils.

Pour ceux qui ne connaissent pas la Cité des sciences et de l’industrie, c’est un lieu où vous trouverez la Géode, des espaces dédiés aux enfants, des expositions, un parc et diverses activités pour toute la famille. J’y étais allé lors des dernières vacances scolaires avec mon fils ainé ainsi que mon père afin de partager un moment entre hommes et de faire plaisir au grand.

A ce propos, pour éviter toute déconvenue je vous invite fortement à réserver vos places pour les différents évènements au moins 24H avant votre visite, car il s’avère qu’il y a beaucoup de monde à certains moments (notamment vacances scolaires et weekend) et vous repartiriez frustré de ne pas avoir pu voir telle ou telle exposition.

Nous avons décidé d’aller à la Cité des enfants qui est un lieu proposant diverses activités pour découvrir la nature, des techniques de l’industrie et pleins de petites choses pour apprendre de façon ludique.

C’est à ce moment que mon fils m’interpelle et me fait remarquer qu’il y a une maman aveugle avec sa fille.

Effectivement il y avait une femme d’une trentaine d’année, sa canne blanche à la main et surtout sa petite fille de 6 (au plus) qui la guidait par la main ou par la canne (elle attrapait la canne de sa maman pour la tirer).

La seule façon d’être honnête avec vous, c’est décrire ce que j’ai ressenti : une bouffée d’angoisse indescriptible !

Déjà moi en pleine possession de mes moyens je suis éreinté avec mon fils qui court partout alors aveugle ?!
Revenons sur cette jeune femme et sa fille…
La maman avait un sac à dos dans lequel elle avait anticipé collation, eau et le gilet de la petite. La gamine était relativement sage, elle ne quittait “presque jamais” sa maman.
Mon angoisse et ma curiosité malsaine (je suis obligé de le dire) m’ont fait l’observer de loin. Non pas par perversion, mais plus par curiosité et venir en aide au cas où cette maman serait dépassée.

Mais non, rien ! Je ne vais pas vous mentir, j’appréhendai le moment où la petite partirai pour aller jouer et où la maman n’arriverait plus à l’entendre. Mais non, celle-ci tenait fermement la canne ou la main de sa maman pour la “tirer” à droite ou à gauche. J’étais impressionné… Honteux également, car comment avoir autant de calme face à cette situation, et surtout le poids sur les épaules de cette petite fille… Elle décrivait tout ce qu’elle voyait à sa maman, elles rigolaient, elles parlaient, demandaient des explications… Pas toujours évident, car la petite fille ne savait à priori par parfaitement lire (heureusement il y a plusieurs espaces en braille à la cité des enfants).

Et vain le moment que je redoutai tant… La petite fille a vu une activité qui l’a attiré tel un aimant, oubliant sa maman, elle fonça vers les jeux laissant sa maman sur place et sans la prévenir…
La canne de la maman s’agite, elle cherche avec sa main, la tête à couette de sa fille mais rien… Elle l’appelle une fois, deux fois, puis un peu plus fort…
C’est une autre maman qui lui indique où est sa fille en la guidant, la petite voyant sa mère court vers elle et lui reprend la main avec un “désolé maman j’ai vu un truc qui m’intéressait”.

Comment lui en vouloir à cette petite… D’ailleurs la maman ne lui dirait qu’un “fait attention” suivi d’un bisous…

Mon fils l’a également vu, et n’a pas arrêté de me dire “regarde la maman aveugle fait-ci ou fait ça”. Lui aussi tait impressionné !

Mais comment elle fait pour… ?

N’ayant jamais réellement abordé le sujet, mon fils était très intrigué.
Quand nous avons retrouvé cette maman avec sa fille au Burger King il a innocemment dit “ouah elle emmène aussi sa fille manger des hamburger”

Bah oui, elle est “normale” elle doit juste s’adapter et à nous de faire attention. C’est à ce moment là qu’on se rend compte que certaines infrastructure ne sont pas adaptées ou en tout cas ne facilitent pas les choses.

Bref, je voulais partager ce petit moment de vie car mon fils m’en a reparlé pendant plusieurs jours. Cette femme m’a vraiment impressionnée sans parler de sa fille qui doit sans cesse penser à sa maman chérie.

jean

jean

Papa "génération Club Do" ou papa-geek pour les intimes, je suis un papa qui se dit moderne : Je fais le ménage, la vaisselle, j’emmène le gosse à l'école et je consacre mes weekend à son éducation.

Ma passion : les mangas, les jeux-vidéo et tout ce qui est techno... j'essaie d'éduquer mon fils de façon à ce qu'il ait la chance de vivre tout ce qui a fait la joie de ma jeunesse tout en le laissant s'épanouir avec ses propres expériences...
jean
Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0