Harley, le Cadet de mes soucis – la nouvelle série Disney qui se la joue Malcolm

serie-disney-harley-le-cadet-de-mes-soucis

Harley, le Cadet de mes soucis est la nouvelle série de chez Disney qui se veut dans la mouvance des séries comme Project MC² où les filles ne s’intéressent pas qu’à la mode et montrent qu’elles sont intelligentes, malignes et plus matures que tout le reste de leur famille.

A mi chemin entre Malcolm (in the middle) et Notre belle familleHarley, le Cadet de mes soucis met en scène Harley (Jenna Ortega que l’on a vu dans la série Netflix Richie Rich) une jeune fille très intelligente coincée dans une famille nombreuse (6 enfants) où les parents semblent avoir laissé toute once d’ordre de côté. Heureusement (ou pas) Harley soucieuse du bien être de toute le monde, semble avoir endossé le rôle d’organisatrice / mère de substitution …

 Bonne série mais qui me met mal à l’aise

Je ne vais pas vous le cacher, j’ai toujours été mal à l’aise face au rôle des grands frères / grandes soeurs dans certaines familles. Voir que certains parents laisse énormément de taches à leurs ainés me gène car cela prive tout ou partie de la jeunesse de leurs enfants sans parler du fait qu’ils abandonnent leu rôle de parent.
Dans Harley, le Cadet de mes soucis c’est PIRE puisque ce n’est même pas l’ainée de la famille et Harley doit jongler entre sa (si petite) vie d’enfant et essayer de créer un minimum d’ordre et de synergie dans sa grande famille (y compris auprès de ses grands frères/soeurs).

Si on met cet aspect de côté et que l’on se place du côté des enfants qui vont regarder cette série, Harley, le Cadet de mes soucis est très bien réalisée et plutôt bien rythmée avec un personnage principal qui s’adresse régulièrement à la caméra (aux spectateurs) en expliquant son point de vue (comme dans Malcolm). Touche à tout, intelligente et inventeuse à ses heures, Harley est beaucoup plus mature que son âge (comme dans beaucoup de séries de ce type où les “petites soeurs” sont souvent diaboliques mais très inventives.

Des inventions pour résoudre les problèmes du quotidien

La série va jouer sir deux plans : d’un côté la vie dans une famille nombreuse et comment les uns doivent trouver leur place par rapport aux autres et de l’autre Harley, petit génie à ses heures qui adore fabriquer des inventions plus ou moins utiles. Les épisodes s’enchaineront alors de façon assez logique où certains problèmes seront résolus d’un point de vue “humain” (j’accepte que machin fasse ceci ou cela) et parfois grâce aux inventions d’Harley.

Bref, Disney tente une nouvelle incursion dans l’univers des familles nombreuses en mettant désormais le point de vue principal sur un des enfants. Loin d’être anodine, Harley, le Cadet de mes soucis est phase la génération de nos enfants que l’on a tendance à faire grandir plus vite que ce qu’on ne voudrait soit pour des raisons sociales (familles nombreuses, séparées) ou par le biais des technologies.

jean

jean

Papa "génération Club Do" ou papa-geek pour les intimes, je suis un papa qui se dit moderne : Je fais le ménage, la vaisselle, j’emmène le gosse à l'école et je consacre mes weekend à son éducation.

Ma passion : les mangas, les jeux-vidéo et tout ce qui est techno... j'essaie d'éduquer mon fils de façon à ce qu'il ait la chance de vivre tout ce qui a fait la joie de ma jeunesse tout en le laissant s'épanouir avec ses propres expériences...
jean
Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0