Faire découvrir le manga Dragon Ball à ses enfants

Dragon-Ball

Dragon Ball est le premier manga que j’ai lu, il a comme pour beaucoup de monde définit les bases de tout ce que je lis aujourd’hui. C’est une référence et qui n’a pas fini d’être (malgré 42 tomes terminés il y a 10 ans) entre les jeux-vidéo et la nouvelle série Dragon Ball Super qui vient de commencer je me dis qu’il est peut être temps de faire découvrir ce fabuleux manga à mon fils de 5 ans.

Je me suis longtemps demandé à partir de quel âge je pourrais lui faire découvrir Dragon Ball, bien qu’un peu violent je ne voulais pas non plus griller les étapes. j’ai donc attendu qu’il soit assez mature mais j’ai surtout voulu commencer par les bases à savoir : le manga Dragon Ball (quand Sangoku est enfant).

Dragon Ball

Il faut dire que les premiers tomes intègrent tout ce qui fait un bon shonen pour les enfants :
– La découverte du monde
– La gentillesse est toujours récompensée
– Le travail d’équipe
– Se faire des amis

Du coup, j’ai commencé à lire Dragon Ball le soir comme livre avant dodo (ouaiiiiss !)
Un ou deux chapitres qui racontent un morceau de l’histoire qui lui donneront envie de savoir la suite le lendemain.

Je vous avouerai qu’il a des questions parfois simples mais justifiées : pourquoi Sangoku a une queue se singe, pourquoi Tortue Genial aime les jolies filles, pourquoi Krilin n’a pas de nez ?
Tout n’a pas forcément de logique dans un manga et les différences culturelles avec le Japon (si l’on n’est pas habitué à regarder ce type d’oeuvres) n’est pas forcément facile à appréhender. Le but de papa est donc d’expliquer et de traduire ce qui est écrit/dessiner dans le manga…

En bref, j’ai enfin pu faire découvrir Dragon Ball à mon fils. Ce manga est (en tout cas le début) parfaitement adapté à des enfants de 5/7ans (selon leur maturité) simple avec des valeurs claires. Bien que basé sur de la baston c’est bien l’histoire d’un enfant qui grandit et qui se construit.

jean

jean

Papa "génération Club Do" ou papa-geek pour les intimes, je suis un papa qui se dit moderne : Je fais le ménage, la vaisselle, j’emmène le gosse à l'école et je consacre mes weekend à son éducation.

Ma passion : les mangas, les jeux-vidéo et tout ce qui est techno... j'essaie d'éduquer mon fils de façon à ce qu'il ait la chance de vivre tout ce qui a fait la joie de ma jeunesse tout en le laissant s'épanouir avec ses propres expériences...
jean
Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0