Lego Boost : le Lego programmable facilement depuis une tablette

Histoire de faire une semaine à vous parler de Lego autant y aller à fond ! Aujourd’hui je vous parle de Lego Boost les nouveaux Lego intégrant des pièces mécaniques programmables à l’aide de la méthode Scratch depuis une tablette. L’idée des Lego programmables n’est pas nouvelle car de nombreuses choses sont déjà disponibles avec les Lego Mindstorm déjà bien connu des étudiants et autres fans de compétitions de programmation.

En ce moment, il y a une très forte tendance à simplifier l’apprentissage de la programmation à l’aide de la « programmation visuelle » ; comprenez : un ensemble de programmes prédéfinis qui permettent à tout un chacun (et notamment les enfants) de donner des ordres au robot ou à l’objet fabriqué en Lego.

Avant de commencer vous devez d’abord avoir une tablette compatible, et j’insiste sur le mot compatible car il n’y a à ce jour pas beaucoup de t’ablettes qui fonctionnent avec l’application Lego Boost. C’est triste à dire pour l’importance que ça a, mais Lego a carrément raté l’application qui est lente et compatible avec une vingtaine de tablettes (officiellement) et le pire dans tout ça c’est que ce n’est pas écrit sur la boîte !!! Je préfère vous prévenir que même le guide de montage est dans l’application (rien dans la boite) donc vérifiez bien avant la compatibilité de votre tablette…

Ce petit souci mis de côté, le Lego Boost est très sympa à construire ; plusieurs modèles sont à disposition, les plus sympa (selon moi et mon fils) étant le robot et l’usine de fabrication de Lego (oui c’est rigolo)). L’application et le Lego font un tout, l’un de sert à rien sans l’autre : A ce propos, le montage est fait en sorte qu’à plusieurs étapes vous validez des « compétences » de montage et de programmation du Lego.

Maman et enfant qui montent le Lego Boost devant la Tablette

Les commandes du Lego Boost sont assez simples : direction, vocal, réaction etc.. et chacune peut être paramétrable selon des critères de temps (exemple : avancer tout droit pendant 10 secondes). Ma prise en main est vraiment facile et même les plus jeunes arriveront sans difficulté à faire faire 1001 choses à leur petit Lego. C’est plutôt l’enchaînement calculé de plusieurs actions qui fait prendre tout son sens au terme « programmation » : faire ça puis ceci et cela …

On apprécie l’effort fait pour motiver les fans à déconstruire pour rebâtir de nouveaux Lego sur les 5 modèles de base proposés (820 pièces dans le set) cela donne envie d’en faire plus (mais avec une grande flemme de démonter son super robot). Comparé à un Mindstorm deux fois plus cher (mais autonome dans sa programmation) Lego Boost se veut plus pédagogique avec une programmation plus visuelle et peut être dédié aux plus jeunes (bien que de 7 à 77ans il n’y a aucune limite). On regrettera les limites de l’application (qui pourront peut être évoluer dans le temps ?) et la faible compatibilité des tablettes (pourquoi pas sur Smartphones ?) mais cela sera peut être également réglé plus tard ?

Lego Boost est un super jouet, qui donne un nouveau sens à la marque et permet aux enfants d’aller encore plus loin et de littéralement jouer et programmer leurs Lego.

jean

jean

Papa "génération Club Do" ou papa-geek pour les intimes, je suis un papa qui se dit moderne : Je fais le ménage, la vaisselle, j’emmène le gosse à l'école et je consacre mes weekend à son éducation.

Ma passion : les mangas, les jeux-vidéo et tout ce qui est techno... j'essaie d'éduquer mon fils de façon à ce qu'il ait la chance de vivre tout ce qui a fait la joie de ma jeunesse tout en le laissant s'épanouir avec ses propres expériences...
jean